• Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Lupus

    (LED, Lupus érythémateux disséminé)

    Description

    Le lupus, appelé aussi lupus érythémateux disséminé (LED), est un trouble inflammatoire chronique qui peut atteindre n'importe quelle partie du corps, y compris la peau, les articulations, les reins, le cœur, les poumons et le système nerveux. Parmi les maladies auto-immunes (maladies où le système immunitaire d'une personne attaque les tissus et les organes de la personne), le lupus est une des plus courantes.

    Le lupus est imprévisible et dure toute la vie; il touche habituellement les femmes qui sont jeunes (de 18 à 40 ans), mais les personnes plus jeunes ou plus âgées ainsi que les hommes peuvent aussi en être atteints. Le ratio est de 12 femmes contre 1 homme pour les personnes âgées de 15 à 40 ans. Le lupus atteint 1 homme sur 10 000, 1 femme de race blanche sur 1 000 et 1 femme de descendance africaine sur 250.

    Autrefois, seuls les cas les plus graves étaient diagnostiqués, et les traitements étaient très limités. En conséquence, le taux de survie était faible. De nos jours, les médecins savent reconnaître la maladie beaucoup plus tôt, y compris les cas plus légers, et ils disposent de meilleurs traitements pour prendre en charge cette affection. Ainsi, malgré l'absence de moyens pour guérir le lupus, le taux de survie 10 ans après le diagnostic se situe à près de 90 %.

    Néanmoins, les traitements existants comportent tous des risques et des effets secondaires; les personnes atteintes de lupus doivent parfois choisir entre ces risques et les effets de leur maladie. Dans certains cas, l'atteinte est modérée, et un traitement minime est requis.

    Causes

    Il est généralement accepté que le lupus est causé par des altérations du système immunitaire. La fonction normale du système immunitaire est de combattre les bactéries et les virus, considérés comme des étrangers. Dans le cas du lupus, le système immunitaire ne reconnaît pas les constituants du corps de la personne et produit des anticorps qui s'attaquent à ses tissus (des autoanticorps). Ce phénomène est qualifié d'auto-immunité.

    La cause exacte du lupus reste à ce jour inconnue. De multiples facteurs entrent en cause dans l'établissement de la maladie, dont l'hérédité et certains facteurs environnementaux. Il est communément admis que la lumière du soleil peut en déclencher les symptômes. Parmi les autres facteurs déclenchants, on trouve les infections virales, le stress causé par une maladie, parfois la grossesse et certains médicaments. Étant donné le plus grand nombre de femmes atteintes que d'hommes, il a été proposé que les estrogènes pourraient y jouer un rôle.





    Symptômes et Complications

    Les symptômes du lupus peuvent ressurgir de temps à autre, puis disparaître pendant un certain temps. La période sans symptômes est qualifiée de rémission.

    Le lupus peut être léger ou grave, et peut causer toute une variété de symptômes, y compris :

    • une douleur articulaire, une enflure et une rougeur qui peuvent apparaître et disparaître; elles affectent couramment les doigts et les poignets;
    • des éruptions cutanées, particulièrement le long du nez et des joues, appelées « érythème en papillon »;
    • de la fièvre;
    • une perte de poids;
    • une douleur à la poitrine attribuable à l'inflammation du cœur et des poumons (sérosite);
    • une toux et des problèmes respiratoires;
    • une sensibilité aux rayons du soleil qui peut parfois se manifester en dépit de l'emploi d'un écran solaire;
    • une fatigue inexpliquée;
    • le phénomène de Raynaud (les doigts et les orteils deviennent bleus, puis blancs, quand ils sont exposés au froid; ils redeviennent rouges et chauds au fur et à mesure que la circulation sanguine redevient normale);
    • une perte de cheveux;
    • des maux de tête;
    • des pensées désordonnées ou une confusion;
    • une labilité émotionnelle (des émotions changeantes ou incontrôlables, ou des sautes d'humeur).

    Les complications du lupus provoquent une inflammation qui peut toucher d'autres parties du corps (tels que les reins, le système nerveux central et le cœur). Si des complications se manifestent, elles le font habituellement au cours des quelques premières années qui suivent le diagnostic initial.

    L'inflammation rénale causée par le lupus n'entraîne généralement pas de symptômes au début; par conséquent, bon nombre de personnes ne remarqueront rien tant que le problème n'aura pas atteint un stade avancé. Une fois le processus en cours, d'autres signes peuvent se manifester tels qu'un ballonnement, une enflure des chevilles et des analyses de sang et d'urine anormales. Une insuffisance rénale peut finir par se développer.

    Le médecin exercera un suivi étroit afin de déceler tout signe d'un début d'atteinte rénale, comme la présence de protéines dans l'urine et d'autres anomalies.

    Il arrive souvent que le lupus accélère ou aggrave le processus d'athérosclérose (durcissement des artères); le médecin pourrait donc également surveiller la présence de facteurs de risque comme l'hypertension artérielle, une augmentation du taux de cholestérol et les signes de diabète. En outre, le médecin pourrait vous recommander de ne pas fumer. Il est très important d'avoir un traitement contre l'athérosclérose.

     
     

    Source : http://santecheznous.com/condition_info_details.asp?disease_id=83

     

    La chanteuse

    Selena Gomez serait atteinte de cette maladie grave, vous pouvez lui envoyer des messages de soutient si vous voulez :

    http://www.public.fr/News/Selena-Gomez-elle-serait-atteinte-d-une-grave-maladie-auto-immune-483314

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Un homme s'est jeté sur une passante au hasard le jour du nouvel an en Chine. Il l'a poignardée à 36 reprises et l'a frappé à coups de pieds.

    La scène s'est produite devant plusieurs passants qui n'ont pas bougé. Pire encore, lorsque les policiers sont arrivés sur les lieux et ont interpellé le meurtrier, personne n'est venu lui porter les premiers soins.

    La victime, âgée de 21 ans, s'en est sorti miraculeusement.

     

    Source : http://www.faitsdivers.org/15968-Il-poignarde-une-jeune-femme-a-36-reprises-personne-ne-reagit.html

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Dans un précédent billet, j’ai abordé la notion de traitement contre la calvitie.  Il est important de avoir qu’il y a plusieurs façons de traiter la chute de cheveux.

    Comment traiter la chute de cheveux ?

    Il y a deux manières pour ralentir la calvitie. Il est fortement recommandé d’appliquer les deux en même temps.

    Traitement interne

    Compléments alimentairesCe que je nomme le traitement interne c’est l’utilisation des compléments alimentaires. Le compliment alimentaire le plus connu pour la chute de cheveux est la levure de bière. Ceci dit ce n’est pas la plus efficace.

    Il est préférable d’utiliser des compliments alimentaires qui possèdent ces propriétés :

    1. Le fer – Souvent la carence en fer entraîne la perte importante de cheveux.
    2. La méthionine – C’est un acide aminé qui nourrit les ongles et le cheveux  de l’intérieur
    3. Vitamine B6  – Associée avec la cystine elle facilite le développement des ongles et des cheveux.
    4. Vitamine B8 – Elle renforce le cheveux.

    Avant d’acheter n’importe quel complément alimentaire pour atténuer votre calvitie renseignez vous sur la composition de celle-ci. Exigez qu’il y ai au moins ces 4 propriétés. Sans elles, il n’y aura aucun changement probant.

    Ce qu’il faut savoir aussi : c’est que chacun ne réagit pas pareil. Dans le cas où votre complément alimentaire ne fait aucun effet, n’hésitez pas à changer. Il faut du temps pour trouver le compliment alimentaire qui satisfait.

    Traitement externe ou cutané

    C’est le traitement le plus couteux. Avoir une chevelure dense c’est à la mode, les professionnels de la cosmétique l’ont bien compris.

    Il n’y a aucun produit miracle. Si votre calvitie est trop avancé, inutile de vous ruiner.

     

    Les shampoings

    L’idéal est de fabriquer son propre shampoing. Il faut savoir qu’un vrai shampoing sans produit chimique ne mousse pas. D’ailleurs une composition chimique à éviter : le laureth sulfate. En effet cette recette chimique est utilisée pour les produits détergents. C’est pour dire à quel point elle est nocive…

    Préférez des shampoings qui ne rendent pas les cheveux gras. Personnellement il m’a fallu du temps avant de trouver celui qui me convient. Voici un rappel des bonnes pratiques pour le shampoing :

    1. Faites 2 shampoings au maximum par semaine.
    2. Choisir un shampoing doux (évitez le laureth sulfate, même si ces shampoings sont rares et coûteux).
    3. Avoir deux shampoings différents. Votre cuir chevelu ne doit pas s’habituer à un shampoing il faut alterner.
    4. Se rincer les cheveux à l’eau froide comme cela est indiqué sur : les bonnes pratiques contre la calvitie.

     

    Les ampoules et autres lotions à appliquer sur le cuir chevelu

    Lotion pour cheveux calvitieCette partie est plus délicate. Car on trouve de tout et n’importe quoi dans le commerce. Tout dépend du sérieux des marques. Sachez que ces produits ne peuvent que renforcer et stimuler le bulbe du cheveux.

    Il existe deux molécules très utilisée : la minoxidil et la stemoxydine (nouvelle molécule brevetée par l’Oréal).

    Ces deux composants réveillent les bulbes de votre cheveu endormis.

    Soyez vigilants sur plusieurs points :

    1. Votre cuir chevelu ne doit jamais devenir gras après avoir appliquer votre lotion.
    2. Si des plaques rouges font leur apparition : stoppez immédiatement l’application.
    3. Il faut masser le cuir chevelu afin de bien faire pénétrer le produit.

    Dernier conseil

    Ne vous faites pas avoir. Lisez attentivement la composition de chaque produit : que ce soit pour le traitement interne ou externe. Ce n’est pas parce qu’un produit écrit « anti chute » sur son packaging que c’est vrai.

    Méfiez-vous aussi des avis sur internet, en général les marques publient de faux avis. La vigilance est de rigueur. Il n’y a qu’un moyen pour se faire une idée sur un produit : tester soi même.

     

    Source : http://www.prenezsoindevous.net/traitement-lutter-chute-de-cheveux.html

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    5 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires
Free Fairy Butterfly 2 Cursors at www.totallyfreecursors.com