• Lady Julianna de Moncrieff est enfin veuve.


    Après dix ans d'un mariage stérile, la voilà délivrée d'un époux qu'elle n'a jamais aimé. Pour autant, cette mort n'est pas une bonne nouvelle : les terres de Victor reviennent à ses héritiers. Désormais sans toit, Julianna doit obéir au roi et retourner chez sa mère, qui est sur le point de se remarier. Henri III envoie d'ailleurs aux nouveaux époux son bouffon, chargé de distraire les invités. Curieux personnage que ce fou du roi ! Insolent et perspicace, il a tout de suite compris que Julianna n'a guère profité des joies du mariage.
    Eveiller sa sensualité serait une tâche fort agréable, mais la jeune femme est bien décidée à garder ses distances.
     NEUF6 €   http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/stuart-anne/julianna-et-le-fou-du-roi,29209443.aspx#     http://www.images-chapitre.com/ima1/newbig/443/29209443_6651702.jpghttp://www.images-chapitre.com/ima1/newbig/443/29209443_6651701.jpg

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • La plante qui combat le cancer et dont personne ne parle

    L'arbre Graviola vient des profondeurs de la forêt amazonienne. Des recherches en laboratoire ont montré que des extraits de cette plante miraculeuse peut lutter contre le cancer avec un traitement entièrement naturel qui ne provoque ni nausées, ni perte de poids et ni perte de cheveux, de protéger le système immunitaire et d'éviter les infections mortelles, les personnes se sentent plus forts et plus sains tout au long du traitement, plus d'énergie et améliore la vision de la vie.


     

    Sur internet il suffit de taper «antibiotiques naturels» et immédiatement une avalanche de résultats indiquant : " La Graviola fonctionne à merveille, est une plante qui pourrait nous sauver du cancer".



     

    Graviola est un petit arbre typique des régions tropicales chaudes caractérisées par de grandes feuilles vertes et des fruits comestibles jaune-vert, vendus sur les marchés d'Amérique du Sud sous le nom de Guanabana et utilisé dans la préparation de certaines boissons.


     

    Les résultats ont permis d'identifier les ingrédients actifs spécifiques appelées Annonaceae acétogénines, les protagonistes des propriétés biologiques de cette plante.


     

    Les résultats encourageants observés dans un court laps de temps a conduit à une expérimentation en plein essor qui compte aujourd'hui plus de 600 études avec d'excellents résultats et qui, malheureusement, n'a pas été accompagnée par une utilisation tout aussi valable dans un cadre cliniquement possible.


     

    Le fruit ressemble à une fragolone vert et sa saveur est agréable. C'est un fruit naturel et sans effets secondaires. Cette plante a de nombreux avantages anti-cancer. C'est également un agent antimicrobien, contre les infections, les infections bactériennes et fongiques, abaisse la pression artérielle, il est utilisé pour les troubles de la dépression, le stress et nervosité


     

    Depuis 1976, Graviola s'est avéré être un tueur de cancer extrêmement puissant dans 20 tests de laboratoires indépendants.Une étude publiée dans le Journal of Natural Products, suite à une enquête similaire menée par l'Université catholique de Corée du Sud a déclaré que Graviola peut tuer sélectivement les cellules cancéreuses du côlon avec une capacité supérieure à 10.000 médicamenst de chimiothérapie couramment utilisé comme l'Adriamycine.


     

    Le rapport de l'Université catholique de Corée du Sud a déclaré que Graviola pouvait cibler sélectivement les cellules cancéreuses, laissant intactes les cellules saines, contrairement à la chimiothérapie, qui visent indistinctement toutes les cellules qui se reproduisent activement et provoque des effets secondaires souvent dévastateurs, des nausées et perte de cheveux chez les patients cancéreux.


     

    graviola1


     

    Une étude menée à l'Université de Purdue à Lafayette (États-Unis) a récemment découvert que les feuilles de l'arbre Graviola tuer les cellules cancéreuses chez six lignées cellulaires humaines et sont particulièrement efficaces contre les cancers de la prostate, du pancréas et du poumon. Le corossol (son nom en anglais), connu en Italie comme le fruit de Graviola est donc un remède miracle (et naturel) pour éradiquer les cellules cancéreuses, 10.000 fois plus puissant que la chimiothérapie.


     

    Les tests de laboratoire effectués depuis 1970 ont montré son efficacité, et tuer les cellules malignes dans 12 types de cancer, y compris le côlon, du sein, de la prostate, du poumon et du pancréas, et est jusqu'à 10.000 fois plus forte en ralentissant la croissance des cellules cancéreuses par rapport à «l'Adriamycine, un médicament de chimiothérapie couramment utilisé dans le traitement du cancer. Contrairement à la chimiothérapie, le composé extrait de «l'arbre Graviola seulement tue les cellules cancéreuses sans nuire aux cellules saines.


     

    Une importante société pharmaceutique américaine a alors investi près de sept ans à essayer de synthétiser deux des ingrédients anti-cancer Graviola. Mais il n'a pas été possible de synthétiser en aucune façon les ingrédients actifs de Graviola contre le cancer. L'original tout simplement n'a pas pu être reproduit. Il n'y avait aucune façon dont la société pharmaceutique en question avait été en mesure de protéger leurs propres intérêts, et récupérer l'argent investi dans la recherche. Cette société pharmaceutique a abandonnée le projet et a alors décidée de ne pas publier les résultats de ses recherches


     

    Le National Cancer Institute a effectué la première recherche scientifique en 1976. Les résultats ont montré que les feuilles et les tiges de Graviola se sont révélés efficaces pour attaquer et détruire les cellules malignes. Inexplicablement, les résultats ont été publiés dans un rapport interne, mais jamais rendus publics.

    Source : http://metatv.org/la-plante-qui-combat-le-cancer-et-dont-personne-ne-parle

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Chères lectrices, bonjour (les hommes sont aussi les bienvenus).

    Nous sommes deux amies vivant à Bordeaux. Françoise et moi sommes pour ainsi dire de meilleures amies dans la fleur de l'age (age que nous tairons d'ailleurs).

    Malgré notre indéniable jeunesse ;-) nous avons presque tout tenté afin de défier l'inéluctable vieillissement de nos peaux: la formation de nos rides.

    Ainsi, nous avons décidé de transmettre nos connaissances à toute personne susceptible de s'y intéresser, et de partager des avis avec chacun(e) d'entre vous sur les thèmes de la beauté de la peau et de l' « anti-age » (« anti-vieillissement »).

    Nos expériences...
    ...ou l'histoire de nos rides

    Bien qu'étant pratiquement de la même année, nous n'avons pas vécu les mêmes expériences, ayant chacune des types de peau différents.

    Pour ma part – je suis Brigitte -, j'ai une peau mixte et simple à gérer qui dans ma jeunesse ne m'a pas demandé de soins particuliers ni ne m'a jamais causé de problèmes. Ce n'est qu'avec le murissement avançant de ma peau – j'ai toujours l'impression d'avoir trente ans – que les crèmes hydratantes anti-rides n'ont plus suffi pour réduire les rides du visage. Mes premières rides étaient bel et bien là. C'est arrivé sans prévenir, un peu comme Noël chaque année, ha ha... et ce fut naturellement difficile à accepter pour une femme dans son plus bel age.

    De plus, j'ai été plutôt dure envers ma peau ces dernières années. Je fumais (les rides adorent la nicotine) et aimais bien boire un apéritif le soir avec mon mari. La nuit, mon corps a rarement trouvé les 8 heures de sommeil nécessaires à la régénération des cellules. Et puis les rayons du soleil, sans oublier les sucreries et excès alimentaires riches en graisses n'arrangent pas les choses.

    Tout cela est aussi valable pour moi – je suis Françoise – sauf que j'ai malheureusement une peau à problème depuis mon adolescence. Cela a commencé avec de petits boutons d'acné, suivis d'un acné tenace que j'ai finalement pu combattre difficilement au travers de la pilule et autres formules hormonales. Il y a encore peu de temps, j'étais à des lieux de penser pouvoir un jour affirmer avoir une belle peau.

    ...et ce que nous en avons fait

    Après nous être faites conseiller dans divers salons de beauté et dans des parfumeries au cours des dernières années, nous avons essayé toutes sortes de crèmes « anti-age » et autres produits contre les rides. Nous n'avons jamais franchi le pas vers le Botox ni le lifting car notre naturel nous est cher, et heureusement, nous ne sommes pas les seules dans ce cas. Nous avons donc été fort occupées à essayer tous ces anti-rides, mais tous ces produits ne nous ont jamais vraiment aidé à retrouver une peau ferme.

    Depuis quelques mois cependant, les problèmes de ride font désormais partie du passé. C'est du moins ce que laissent entendre les résultats obtenus jusqu'ici. Un ami suisse en commun m'a (à moi Brigitte) offert il y a quelques mois une cure à base d'acides aminés. J'ai été extrêmement choquée. Pourquoi? Et bien parce que les capsules s'appellent « Juvel-5 Peau, Cheveux et Silhouette ». On ne peut pas tomber plus bas dans le manque de tact vis-à-vis d'une femme dans la fleur de l'age ;-)

    A cheval donné on ne regarde pas la bride... j'ai donc gentiment ingéré les capsules jusqu'au bout et me suis aperçue entre temps qu'effectivement, la peau commençait à s'affermir de façon sensible, les rides s'atténuant parallèlement. Vous me direz que bien sûr, avec mon sens de la perception sélective en ce qui concerne mon age, je suis aussi capable de me faire disparaître les rides par magie (dans ma tête...) Bien au contraire, j'ai refusé de croire en quelconques résultats positifs, n'ayant jamais eu aucune estime envers tous ces remèdes miracles anti-age ou contre les rides. Cependant, mon entourage a commencé à me trouver rajeunie, ce qui m'a étonnée, et bien sûr flattée. Je n'avais même pas modifié mon mode de vie. Tout cela a duré quelques semaines, jusqu'à ce que je constate que ma peau s'était effectivement affermie. Non seulement les rides s'étaient amoindries sur le visage, mais aussi dans les zones à problème semblaient s'être affermies: au niveau du ventre, des jambes, des fesses, etc. Globalement j'ai l'air d'être en bien meilleure santé et plus jeune, et mes cheveux ont embelli. Mes collègues ne cessent de me répéter que je respire la fraîcheur. Au sens propre du terme, une « beauté irradiant de l'intérieur ».

    Je vous laisse deviner combien de temps ça a duré pour que Françoise se commande les capsules sur internet. Dans le mille ! Et peau à problèmes ou pas, aussi chez elle, les acides aminés naturels ont développé leur effet maximal contre les rides et la cellulite, et ils ont de façon générale participé au raffermissement du tissu conjonctif. Il s'avère que ce produit est une véritable aubaine anti-age pour lutter contre nos « petites » rides, alors que jamais nous n'aurions avoué en avoir vraiment...

    Nous avons l'impression que les acides aminés correspondent exactement à ce qui nous manquait, à nous et notre corps.

    Et depuis, nous avons érigé un temple en l'honneur de notre ami suisse! :-)

    Apparemment, cela fonctionne ainsi

    Encouragées par cet impact phénoménal sur nos rides, nous avons procédé ces derniers mois à des recherches afin de réunir toutes les informations disponibles sur la peau, les soins dermatologiques, la cosmétique, les rides, les acides aminés et répertorié les remèdes contre les rides, le retardement du vieillissement et d'autres domaines qui nous ont semblé importants. Vous trouverez la plupart de ceux-ci dans le menu à droite.

    De nombreuses références décrivent les acides aminés comme les « éléments constitutifs de la vie », ceux-ci étant indispensables à tous les processus du métabolisme. Un déficit en acides aminés entraine des carences pouvant se manifester de plusieurs façons. On compte parmi elles notamment les rides, la peau d'orangela ou cellulite, le vieillissement prématuré de la peau, les pattes d'oie, les pattes d'oie, les cheveux abîmés et les ongles cassants. Pratiquement tous les symptômes de l'age. De nombreux scientifiques prétendent ainsi que le « vieillissement » est relatif au manque d'acides aminés. Il existe sur internet un site intéressant à ce sujet: www.acides-amines.com

    Quand l'alimentation est équilibrée et le corps est en mesure de se régénérer en acides aminés, tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes. Sinon il est recommandé de compléter l'alimentation au travers d'acides aminés. Il faut être cependant extrêmement prudent quant à la qualité du produit car tous les acides aminés sur le marché ne sont pas identiques, et les acides aminés naturels n'ont rien à voir avec les compléments alimentaires ingérés communément par les sportifs. Il existe néanmoins des préparations spéciales pour une plus belle peau et contre les rides.

    Epilogue

    Voilà, vous savez tout. Nous espérons que vous aussi avez fait des expériences semblables ou bien allez en vivre de semblables. Dans chacun des cas, nous serions naturellement heureuses de recevoir vos questions et suggestions sur les thèmes de la beauté, de l'anti-aging et des rides.

    N'hésitez pas à nous envoyer un e-mail sur brigitte.francoise57@googlemail.com et nous tâcherons d'y répondre au plus vite. Cela pourra néanmoins prendre une bonne semaine car nous sommes extrêmement occupées à exhiber nos beaux visages immaculés... ;-)

     

    Source : http://www.nos-rides.com/

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires
Free Fairy Butterfly 2 Cursors at www.totallyfreecursors.com