• Actualités 2015 : Elon Musk veut lancer 4000 satellites pour un "Internet mondial haut débit"

    Elon Musk veut lancer 4000 satellites pour un "Internet mondial haut débit"

    <header class="article_header"><figure class="ouverture"><figcaption>

    Le milliardaire Elon Musk veut lancer un réseau de 4000 satellites pour permettre l'accès au haut débit partout dans le monde. Ici le 13 décembre 2015.

    REUTERS/Rebecca Cook

    </figcaption></figure> </header>

    "Un jour, je vais aller sur Mars". Mais avant d'accomplir son rêve ultime, Elon Musk a prévu de lancer un réseau de 4000 microsatellites. Son but: créer un réseau Internet haut débit mondial "plus grand que tout ce qui a été imaginé jusqu'à présent", qui permettrait aux 4,3 milliards de personnes qui n'y ont pas accès de s'y connecter, a expliqué le milliardaire à Businessweek.

    image: http://deliv.lexpress.fr/5/expansion/HIGHTECH_RG/L21/1870224121/x20/ExpressRoularta/1113_ADVIDEUM_INREAD_BACKFILL_XPA/testinread.html/574831636a5653394a773841412f6f55?_RM_EMPTY_&

    Elon Musk, également propriétaire de Paypal et Tesla, espère que ce projet pourra être suffisamment rentable pour organiser des voyages sur Mars mais aussi y construire... une ville, rapporte le Seattle Times.  

    10 milliards de dollars et des milliers d' ingénieurs

    Pour l'instant, le milliardaire est prêt à investir jusqu'à 10 milliards de dollars pour envoyer ses 4000 satellites à 1200 kilomètre d'altitude. Les satellites géostationnaires sont, eux, à un peu moins de 36 000 kilomètres, rappelle le blog Siliconvalley du Monde. 60 ingénieurs ont déjà été recrutés dans l'optique de ces lancements. Au moins 500 autres devraient rejoindre les rangs. Et les effectifs pourraient atteindre le millier d'ici trois ou quatre ans, selon l'homme d'affaires d'origine sud-africaine. 

    Pour l'instant, le projet n'en est qu'au stade embryonnaire et ne devrait pas prendre forme "avant au moins cinq ans", a indiqué Elon Musk. 

    Concurrencer Google et Facebook

    L'idée d'un réseau "Internet mondial" n'est pas nouvelle. Google et Facebook souhaitent eux aussi s'appuyer sur des satellites ainsi que sur des drones. Google a par exemple racheté Skybox et Titan Aerospace, respectivement fabricant de microsatellites et concepteur de drones, pour son projet Loon.  

    Même opération pour Facebook qui a lancé un laboratoire baptisé Connectivy Labs et a recruté d'anciens experts de la NASA pour son projet Internet.org

    Toujours dans la même veine, OneWeb -financé par Virgin- veut lui aussi lancer 648 satellites pour offrir un accès Web partout dans le monde, rapporte le site spécialisé Zdnet. L'objectif pour toutes ces sociétés? Pouvoir compter sur un marché de plusieurs milliards de personnes, tout en augmentant la synergie entre leurs différents services afin d'étendre leur potentiel marché publicitaire. 

    Source : http://lexpansion.lexpress.fr/high-tech/avec-spacex-elon-musk-veut-lancer-4000-satellites-pour-un-internet-mondial-haut-debit_1642251.html
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :


Free Fairy Butterfly 2 Cursors at www.totallyfreecursors.com