• Ce qui me choque le plus c'est le sang froid de ce policier qui n'a même pas regardé si c'était un enfant et qui a tiré avec son arme et l'enfant est mort.

    -------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Un enfant de cinq ans est mort dans la nuit de dimanche à lundi, à Aire-sur-la-Lys (Pas-de-Calais). Les circonstances "suspectes" de sa mort ont conduit les gendarmes à placer ses parents en garde à vue. Sur place, les habitants sont sous le choc.

    Source : http://rmc.bfmtv.com/emission/yanis-mort-parce-qu-il-avait-fait-pipi-au-lit-c-est-inadmissible-ce-n-est-pas-un-comportement-de-parents-1098007.html

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • er

    Cafard dans une pizza Domino's au Pérou, février 2015.Cafard dans une pizza Domino's au Pérou, février 2015. - Facebook/Carlos Navea Paredes

    N.Bg. avec AFP

    Un peu trop de protéines dans la garniture. La présence de cafards et de rats dans les cuisines et sur les pizzas de plusieurs restaurants de Domino's Pizza au Pérou a forcé la chaîne à annoncer la cessation provisoire de ses activités dans ce pays.

    La situation a été qualifiée d'« inacceptable » au siège de la franchise aux Etats-Unis, dans le Michigan. « Nous sommes choqués et horrifiés par cette situation, qui est inacceptable à plusieurs niveaux », a réagi Tim McIntyre, vice-président de la compagnie.

    « Vomito's Pizza »

    Tout a commencé par la plainte d'un client, qui après avoir commandé une pizza, a posté la photo d'un énorme cafard pris dans le fromage fondu et la sauce tomate. La photo a fait sensation sur les réseaux sociaux, provoquant une avalanche de critiques contre Domino's Pizza, rebaptisé par certains « Vomito's Pizza ».

    Le ministère de la Santé du Pérou a immédiatement ouvert une enquête et envoyé ses inspecteurs dans les cuisines de Domino's Pizza, dont la franchise dans ce pays est gérée par la famille d'un ex-ministre de l'Economie. Dans le restaurant où a été commandée la pizza, l'équipe d'inspecteurs a trouvé des cafards se promenant dans des cuisines totalement insalubres et des excréments de rongeurs dans un autre local.

    >> Ces choses peu ragoûtantes trouvées dans la nourriture

    Le client qui a signalé l'incident a déclaré à la presse que la pizzeria l'avait appelée pour se plaindre de ce qu'« il avait fait du tort » à l'établissement.

    « Les images ne correspondent pas à nos valeurs »

    Domino's Pizza a provisoirement fermé ses restaurants dans tout le Pérou, en attendant le résultat de l'inspection des installations, et « afin de donner de plus grandes assurances sur ses produits et ses services au moment de la réouverture », selon un communique de la filiale péruvienne.

    « Nous prenons cette situation très au sérieux et nous traitons directement avec le propriétaire de la franchise indépendante au Pérou », a pour sa part déclaré mardi de Miami Tim McIntyre. « Les images sur les photos et les vidéos ne correspondent pas aux valeurs dont notre marque est synonyme dans le monde entier », a -t-il assuré.

    Domino's Pérou, qui n'a pas précisé le nombre de ses succursales dans ce pays, emploie 500 personnes et revendique un million de pizzas à l'année.

    http://www.20minutes.fr/insolite/1532955-20150204-rats-cafards-pizza-domino-ferme-provisoirement-perou
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  •  

    Ce qui me choque le plus, même en laisse c'est de laisser un animal dangereux près des gens qui pense que l'animal n'est pas dangereux comme fut le cas d'une femme attaqué par un Pitbull.

    **********************************************************

     Video : http://www.journaldemontreal.com/2015/10/23/terrorises-par-chucky

    Une semaine après avoir été blessée par l'attaque sournoise d'un pitbull à la porte de son immeuble, une jeune Montréalaise vit toujours dans la crainte de recroiser l’animal, tout comme plusieurs de ses voisins.

    «Je ne veux juste plus le revoir, je veux qu’il sorte du bloc. Ce serait irresponsable de le garder, il ne faut pas attendre qu’il attaque encore», soutient Nancy Martel, qui a dû passer trois jours à l’hôpital après l'assaut de la bête de 100 livres.

    La jeune femme de 29 ans a notamment subi une chirurgie pour réparer les ligaments de son genou et recoller la peau de sa cuisse.

    Même le propriétaire de l’immeuble s’inquiète du fait que les autorités ne soient pas encore intervenues.

    «Il n’y a rien qui se passe et le chien est dangereux. Pendant ce temps, mes locataires m’appellent parce qu’ils ont peur, certains veulent même déménager», dénonce Jean-François Dufour, qui gère les 106 logements du bâtiment.

    «Il est effrayant, ce chien-là», ajoute Anthoun Bali, voisin du propriétaire du chien. Il passe ses journées à japper et à sauter dans la porte. Je ne paie pas pour vivre dans de telles conditions.»

    Nancy Martel a été attaquée soudainement par Chucky, le pitbull de son voisin, à l’entrée de son immeuble, le 14 octobre dernier.

    La jeune femme tenait la porte à la sœur du propriétaire du chien lorsque la bête l’a mordue à la cuisse.

    «Je ne comprends pas ce qui lui a pris. Je n’ai pas fait de mouvement brusque ou agressif, je ne le regardais même pas», raconte-t-elle, encore sous le choc.

    Triple morsure

     
    Photo Le Journal de Montréal, Marie-Ève Dumont

    Dans une vidéo captée par une caméra de surveillance de l’immeuble, on voit clairement le chien lui mordre la jambe pendant plus de 20 secondes avant que la jeune femme ne réussisse à se libérer de ses crocs.

    «Je ne sais pas comment j’ai réussi à marcher pour m’éloigner. Je me suis mise à pleurer et à trembler. Ce n’étaient pas seulement de petits grelottements, les gens devaient me voir floue tellement je tremblais fort», illustre-t-elle.

    Mme Martel a été mordue à l’intérieur de la cuisse et au-dessus du genou, ainsi qu’aux doigts en tentant de se dégager de la gueule de la bête.

    La jeune femme, qui venait tout juste de trouver un emploi dans son domaine d’études, est clouée à son appartement pour quatre à six semaines.

    «J’ai fait un retour aux études à 26 ans pour aller en muséologie et j’ai enfin trouvé un emploi qui me plaît, mais cet incident risque de tout ruiner», laisse-t-elle tomber.

    Possibles séquelles

      Nancy Martel craint de garder des séquelles à la suite de l’attaque du pitbull Chucky.
    Photo Le Journal de Montréal, Marie-Ève Dumont
    Nancy Martel craint de garder des séquelles à la suite de l’attaque du pitbull Chucky.

    Elle craint aussi de perdre une partie de sa mobilité, alors qu’elle mène une vie très active entre son travail, ses sorties, ses cours de danse et ses séances de yoga.

    «C’est stressant, parce que la salive d’un chien, c’est rempli de bactéries, alors mes blessures peuvent s’infecter à tout moment. Mon genou aussi ne plie pas comme il le devrait, j’espère que je n’aurai pas de séquelles», s’inquiète-t-elle.

     

    «Je vais me battre pour que mon chien ne se fasse pas euthanasier»

     

     
     

    S’il compatit avec la victime et entend la dédommager, le propriétaire du pitbull qui a attaqué sans raison la jeune femme n’a nullement l’intention de faire euthanasier son chien.

    «Je vais me battre pour que mon chien ne se fasse pas tuer. Pour m’y obliger, il va falloir aller en cour», a déclaré Steve Huneault, maître de Chucky.

    « Mon chien n’est pas dangereux et j’habite ici depuis bien plus longtemps qu’eux. Ils n’ont qu’à aller chez le psychologue pour traiter leur peur.» – Steve Huneault

     

    L’homme assure que son pitbull âgé de 13 ans n’a jamais été agressif auparavant et ne l’est pas non plus depuis l’incident.

    «Je ne sais pas ce qui lui a pris, c’est vraiment un geste isolé. J’ai une fille de huit ans et il ne l’a jamais attaquée. Il ne fait peur à personne, mon vieux chien, tout le monde veut le flatter», précise-t-il.

    Il n’a pas non plus l’intention de déménager et se moque bien des inquiétudes des autres locataires.

    «Mon chien, même s’il est lourd de ses 100 livres, n’est pas dangereux et j’habite ici depuis bien plus longtemps qu’eux. Ils n’ont qu’à aller chez le psychologue pour traiter leur peur», ironise-t-il.

    Euthanasie possible

    M. Huneault se sent tout de même redevable envers Nancy Martel. Il s’est d’ailleurs entendu avec elle pour lui verser 2500 $ pour le mois, en plus de 175 $ pour payer ses médicaments.

    Mais, malgré son opposition, M. Huneault pourrait être contraint de faire euthanasier son chien si le patrouilleur canin de l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville en décide ainsi.

    Chaque arrondissement est en effet tenu de mettre en place son propre règlement et de l’appliquer.

    «Le propriétaire du chien va recevoir une amende de 500 $ pour une première infraction et l’animal sera évalué par un vétérinaire pour établir son niveau de dangerosité et s’il doit être euthanasié ou non», explique Michèle Blais, porte-parole de l’arrondissement.

    Depuis juin 2013, 20 morsures de chien ont été rapportées à l’arrondissement et ces plaintes ont entraîné l’euthanasie de trois animaux.

    Source : http://www.journaldemontreal.com/2015/10/23/terrorises-par-chucky

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Ou est la liberté de la femme ? C' est ce qui me choque le plus, c'est de s'en prendre toujours aux personnes les plus faibles!!!

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Une petite fille de cinq ans meurt écrasée à Valence

    Mardi 17 septembre 2013 à 11h13 mis à jour le Mardi 17 septembre 2013 à 19h03

    Une fillette de 5 ans est morte, renversée lundi soir par le fourgon d'un homme de 71 ans, quartier Fontbarlettes à Valence. L'homme est ce mardi matin en garde à vue. Le corps de la petite fille va être autopsié.

    Des immeubles du quartier Fontbarlettes à Valence.  Stéphane Milhomme © Radio France

    C'est bien un malheureux accident qui expliquerait la mort d'une petite fille de 5 ans à Valence lundi soir. L'enfant a été renversé par un automobiliste dans le quartier Fontbarlettes, rue Mozart. La fillette était avec sa grande soeur, elle aurait échappé à sa surveillance en traversant brusquement sur un dos d'âne au moment où l'homme arrivait avec son fourgon.

    Garde à vue et autopsie


    Cet automobiliste de 71 ans qui habite aussi le quartier était toujours en garde à vue mardi matin. Il devait être réinterrogé dans la matinée. Une autopsie de la petite fille va être pratiquée pour être absolument sûr qu'il s'agit d'un accident.
    la vitesse ne semble en tout cas pas en cause. Les premiers résultats des tests d'alcoolémie montrent aussi que l'homme n'avait pas bu.

    Homicide involontaire

    La petite très grièvement blessée est décédée une fois arrivée a l'hopital. Cet accident est donc un homicide involontaire.
    Lundi soir l'heure etait au chagrin  dans le quartier et les enquêteurs ont respecté la tristesse des proches, avant de poser toutes les questions douloureuses mais necessaires pour la compréhension du drame.

    ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

    Moi ce qui me choque le plus c'est que l'homme n'est pas en quelque sorte responsable de la mort de l'enfant, alors qu'il avait 71 ans, qui est le responsable alors, l'enfant ? ou l'homme qui n'avait pas vu la petite fille passé ? Alors ce que je crois:  Ce serait les réflexes d'un homme agée de 71 ans qui serait très faible et qu'a cause de celà, l'accident était inévitable. Dans tous les cas c'est mon point de vue mais pas un jugement.

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
Free Fairy Butterfly 2 Cursors at www.totallyfreecursors.com