• Graves maladies : LA PBFD chez les oiseaux ou maladie du bec et des plumes

    La PBFD (Psittacine Beak and Feather Disease en anglais) est une maladie grave et incurable, touchant les psittacidés, et causée par un virus de la famille des Circovirus. Découvrez ici tout sur cette maladie virale, encore appelée Maladie du Bec et des Plumes, avec en particulier son mode de transmission, les symptômes, les moyens diagnostic et surtout les mesures préventives à mettre en place.

    Les cacatoès et les inséparables semblent plus particulièrement touchés, surtout les jeunes, mais toutes les espèces de perruches et de perroquets peuvent être atteintes à tout âge.

    Le virus est très résistant dans l'environnement et très contagieux.

    Quels sont les symptômes?

    La maladie se manifeste le plus souvent par la repousse de plumes anormales à la mue, puis par une disparition du plumage et une mauvaise repousse du bec.
    L’évolution est plus ou moins rapide mais conduit inévitablement à la mort.

    La maladie peut aussi se traduire par de la mortalité embryonnaire, de l'abattement, de la diarrhée, des régurgitations et/ou de la dyspnée (difficultés respiratoires).

    L'immunodépression associée à la maladie rend également l'oiseau plus vulnérable à diverses infections bactériennes, fongiques et parasitaires. Chez les jeunes Gris du Gabon, on observe aussi des morts subites.

     

    Le diagnostic

    Il existe un test ADN (PCR) pour dépister le virus. Il peut être réalisé à partir d'un prélèvement sanguin et/ou d'une jeune plume. Lorsque le test est positif chez un oiseau qui présente les symptômes, on établit alors le diagnostic de PBFD.

    Dans certains cas, une analyse histologique après biopsie de la peau et de la base des plumes aide au diagnostic.

     

    Le traitement

    Il n’existe pas de traitement ou de vaccin disponible à l’heure actuelle. Des essais thérapeutiques sont en cours en utilisant des interférons aviaires.

     

    Comment éviter la maladie ?

    Le meilleur moyen reste la prévention.

    Afin de prévenir cette maladie, il est primordial de réaliser un dépistage des reproducteurs dans les élevages et de faire systématiquement une quarantaine et un test chez tout nouveau psittacidé rentrant chez vous.

    Des tests ADN peuvent être effectués sur le sang et les plumes, ainsi que sur des prélèvements faits dans l'environnement.

    Lorsqu’un test est positif chez un animal qui n’a pas de symptôme, on recommande de le mettre en quarantaine et de refaire le test 90 jours plus tard.
    En effet certains oiseaux ont un système immunitaire suffisamment fort pour se débarrasser du virus ne seront pas porteurs et ne développeront jamais la maladie.

    L'hygiène de l'environnement est très importante pour limiter la contamination.
    Il est par ailleurs conseillé de limiter au maximum le stress et d'apporter une alimentation de qualité pour éviter toute faiblesse immunitaire.

    Evitez les contacts avec des oiseaux malades ou suspects, en particulier chez les oiseaux achetés récemment qui ont subi un stress.

    La PBFD est une maladie aujourd’hui incurable touchant les perroquets et les perruches. Malgré les efforts de recherche entrepris actuellement, la meilleure solution reste la prévention...

    A l’adoption d’un perroquet, comme pour tout autre oiseau, il est fortement recommandé de faire le test lors d’une première consultation chez votre vétérinaire, pour vous assurer que tout va bien.

     

    Source : http://www.wanimo.com/veterinaire/medecine-generale-de-l-oiseau/la-pbfd-ou-maladie-du-bec-et-des-plumes.html

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :


Free Fairy Butterfly 2 Cursors at www.totallyfreecursors.com