• Prince : mais de quoi est-il vraiment mort ?

    Les hypothèses autour d'une overdose ou d'un suicide sont démenties. Mais le chanteur se trouvait dans un état d'épuisement complet.

    Par
    Publié le 27/04/2016 à 12:38 | Le Point.fr
     
     

    On sait que Prince aimait rester dans l'ombre et cultiver le secret. Il aura réussi à nimber de mystère sa propre disparition. Une semaine après son décès brutal dans un ascenseur de ses studios d'enregistrement, les causes de sa mort restent plus que floues. La police a d'emblée écarté toute mort par traumatisme ou suicide. Mais selon le journal The Independent, le beau-frère du chanteur aurait lâché quelques confidences en marge de la cérémonie de crémation, laissant entendre que l'interprète de « Purple Rain » n'avait pas dormi pendant six jours, juste avant son décès. « J'étais encore avec lui le week-end dernier, a-t-il confié. Il venait de travailler 154 heures d'affilée. C'était un super beau-frère. »

    Même si un très long manque de sommeil n'entraîne pas mécaniquement la mort, il provoque une fatigue évidente et favorise surtout une baisse d'immunité. On se souvient que le chanteur avait été hospitalisé d'urgence à la mi-avril, au retour d'un concert, officiellement en raison d'une mauvaise grippe. Un état de fatigue qu'auraient constaté les vendeurs d'un magasin de disques de Minneapolis où le chanteur avait ses habitudes et dans lequel il s'est rendu quelques jours avant sa mort. « Tous ceux avec qui j'en ai parlé m'ont dit qu'ils l'avaient trouvé très pâle et pas au mieux de sa forme, comme il est d'habitude », a déclaré l'un des employés. Faut-il en conclure qu'il a été emporté par une méchante grippe à 57 ans ?

    Surdose ?

    Pour le site américain TMZ, que l'on dit bien informé, la grippe a bon dos : en réalité, Prince était sous l'emprise de médicaments, notamment des antalgiques, dont le Percocet, pour calmer un vieux problème de hanche. L'artiste aurait été hospitalisé d'urgence pour neutraliser une dose trop forte prise dans l'urgence pour calmer la douleur. Et serait reparti malgré l'avis contraire des médecins. Pour ne rien arranger, le Mail Online a publié le témoignage d'un homme, présenté comme le docteur D., qui affirme que le chanteur était un gros consommateur de drogues. « Il se droguait parce qu'il était très anxieux », explique ce mystérieux témoin, qui aurait fourni la star en opiacés entre 1984 et 2008. « Il avait un trac horrible, le pire cas que j'aie jamais connu. »

    Une piste immédiatement démentie par l'avocat du chanteur dans le magazine People. « C'est insensé ! Qui a déjà vu Prince et s'est dit : I l a l'air défoncé ? Ce n'est pas ce qu'il faisait »,  précise L. Londell McMillan, qui a travaillé vingt-cinq ans avec la star. « Les personnes qui connaissaient Prince savent qu'il ne tournait pas autour de la drogue, il ne prenait aucun médicament qui aurait pu être une source de préoccupation. » Qui croire ? Il faudra attendre les résultats de l'enquête qui se concentre désormais sur le dossier médical du chanteur.

    Que va devenir sa fortune ?

    En attendant, aucun testament n'avait été rédigé. La sœur de la star, Tyka Nelson, a pris rapidement les choses en main en demandant qu'un gestionnaire soit désigné pour procéder à la répartition de sa fortune, estimée à 150 millions de dollars, auxquels s'ajoutent les colossaux droits musicaux annuels. Le chanteur n'ayant pas d'enfant, cette manne sera distribuée entre ses proches.

     

    Source : http://www.lepoint.fr/people/prince-mais-de-quoi-est-il-vraiment-mort-27-04-2016-2035305_2116.php

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :


Free Fairy Butterfly 2 Cursors at www.totallyfreecursors.com