• Trucs et astuces : Pour l' aquariophilie

    TRUCS ET ASTUCES

    * Les début en aquariophilie : étape par étape!!

    * Conseils pour l’éclairage et comment maximiser son efficacité : 

    * Identifier et traiter les algues dans un aquarium d'eau douce 


    * Divers 



    * Les début en aquariophilie : étape par étape!!

    Alors voici une description étape par étape pour s'assurer un plongeon réussi dans ce merveilleux monde qu'est l'aquariophilie!! 

    1* Choisir le bon aquarium : Si possible orienter votre choix sur un bac de plus de 100 litres (ou moins pour les Betas splendens). Nous conseillons les combinaisons aquarium complet + meuble pour plus de simplicité mais également pour le rapport qualité prix

    2* Positionnement : Éviter une exposition directe à la lumière, choisir un endroit peu éclairé, loin des radiateurs et de la chaîne HI-FI, près d’une prise électrique, sur une surface plane, stable sans risque d’oscillations.

    3* Nettoyage de base : Avant d’installer l’aquarium, laver la cuve complètement avec une éponge souple et 
    de l’eau chaude. N’utiliser aucun détergent!

    4* Mise en place du sol : Deux couches : 1ère. engrais, 2ème sable (3 – 4 cm); créer une légère pente de l’arrière vers l’avant (8 – 5 cm de hauteur totale).

    5* Installation des produits techniques : (ne pas les brancher!)Mettre en place le filtre (rempli de masses filtrantes), le chauffage et l’éclairage.

    6* Décoration : N’utiliser que des matériaux (pierres, bois), qui ne rejettent pas de particules dans l’eau (calcaire, métal etc.)

    7* Mettre un peu d’eau : Dans les 20 – 30 cm, de l’eau tiède du robinet (à env. 24°C); éviter que l’eau ne soulève le gravier.

    8* Planter : Retirer tous les emballages, raccourcissez les racines (+/- 2cm). Placer les plus grandes espèces au fond du bac. Veiller à laisser un espace de nage suffisant pour les poissons.

    9* Remplir l’aquarium : Utiliser de l’eau tiède et remplir jusqu’à 3cm de la surface du bac. (idéalement 50% d'eau osmosée et 50% d'eau du robinet traitée)

    10* Faire fonctionner l’équipement : Amorcer le filtre et le faire fonctionner; régler le chauffage (sur 25°C pour une majorité de poissons d'eau douce); programmer un éclairage régulier de 10 12 heures (utiliser un programmateur).

    11* Laisser l’aquarium s’équilibrer (sans poisson) : Attendre environ 1-2 semaines; ajouter un démarreur de bactéries et un conditionneur d’eau, de l’engrais si nécessaire; Vérifier la température et les paramètres de l’eau.

    12* Choix des poissons : Choisir les poissons en fonction de la qualité de l’eau; principe de base: 1 cm de poisson exige 2 l. d’eau .N’introduire dans un premier temps que quelques sujets compatibles dont des mangeurs d’algues, n’ajouter d’autres espèces que par la suite .S’assurer qu’ils ont assez de place pour nager.

    13*Ajouter des poissons : Laisser tremper le sac avec les poissons à la surface du bac afin que la température s’égalise. Ajouter un peu d’eau de l’aquarium dans le sac avec les poissons toutes les 10min pendant une demi-heure, introduire délicatement les poissons en veillant à ne pas verser l’eau des sacs de transport dans l’aquarium.

    14* Nourrir : Une ou deux fois par jour, une quantité qui sera consommée totalement en 2 à 3 minutes, lors de la première introduction des poissons, ne pas nourrir durant une journée, par la suite commencer par de petites doses en veillant à employer de la nourriture de qualité. Un jour par semaine les poissons peuvent jeûner.

    15* Soins des plantes : Retirer immédiatement tout sujet vieillissant et mourant. Verser une dose hebdomadaire ou journalière d’engrais liquide, et ajouter un fertilisant de sol tous les 6 à 10 mois ; Veiller à ce que vos néons soient toujours de bonne qualité (idéalement il faut les changer une fois par an environ)

    16* Soin de l’eau : Retirer les algues et les dépôts régulièrement ; procéder à des changements d’eau partiels toutes les 2 semaines (environ 1/5) ; Ne jamais rincer les différentes couche de filtre en même temps, préférer un nettoyage par alternance une à deux semaines plus tard ; Contrôler les paramètres de l’eau régulièrement.

    17* Nettoyage : Les détergents et produits chimiques sont à proscrire ; Réserver les ustensiles destinés à l’aquarium comme le seau, les éponges les tuyaux au seul usage du bac. 

    18* Autres soins : Utiliser un aspirateur sur le gravier de temps en temps ; nettoyer les vitres intérieures et extérieures ; traiter immédiatement tous les poissons malades.

    Voilà, ce sont en gros les règles que l'on essaye de suivre depuis le début ... J'espère que ça vous servira autant qu'a nous!


    * Conseils pour l’éclairage et comment maximiser son efficacité : 

    • La plupart des plantes ont besoin d’environ 12 heures par jour de lumière provenant d’un tube fluorescent.  

    • S’assurer que le verre entre le tube et la surface de l’eau n’est pas recouvert d’algues ni de dépôts minéraux.


    • Des changements soudains de lumière peuvent stresser les poissons. Lorsque vous allumez ou éteignez le tube ou les tubes des rampes d’éclairage, il est avantageux de les laisser allumés dans la pièce pour au moins 30 minutes.


    • Lorsque les poissons sont nourris durant le jour, on devrait leur assurer 30 minutes d’éclairage avant de les nourrir et après les avoir nourris.


    • Utiliser une minuterie lorsque c’est possible. Les plantes et les poissons réagiront davantage à des périodes uniformes d’éclairage.


    • Les plantes et les poissons s’adapteront à des changements progressifs de lumière. Pour les changements de tubes dans les installations à plusieurs tubes, effectuer ces changements un à la fois et les espacer d’une ou deux semaines.


    • Un ballast éloigné de l’aquarium devrait être installé dans un endroit où la ventilation est adéquate pour dissiper la chaleur efficacement. Cette condition est particulièrement importante pour les ballasts qui produisent plus de chaleur.


    • Les fils électriques conduisant au ballast devraient toujours inclure une boucle d’égouttement.


    • Se munir d’un interrupteur de défaut à la terre, un moyen bon marché d’éviter les désagréments entourant une mésaventure potentielle avec le courant électrique.

    • Ne pas laisser les tubes allumés 24 heures sur 24. Comme dans la nature, les poissons et les plantes ont aussi besoin de périodes d’obscurité.

    • Nettoyer la surface du tube chaque semaine (avec une éponge humide douce au toucher).


    • S’il y a accumulation de dépôts minéraux sur des tubes ou des lentilles, nettoyer avec un acide doux.


    • Lorsqu’une intensité plus élevée de lumière est nécessaire, il est recommandé de couvrir le tube fluorescent d’un réflecteur.


    • Remplacer les tubes fluorescents chaque année, pour une efficacité maximale;


    • Prendre note de la date d’installation des tubes fluorescents.

    • Combiner différents tubes pour des applications particulières afin de maximiser la densité spectrale;


    • Éviter d’allumer et d’éteindre les lumières sans nécessité. 
      
      
    * Identifier et traiter les algues dans un aquarium d'eau douce 



    La prolifération d'algues a tendance à être agaçante, mais sans gravité. 

    Toutefois, les algues peuvent être un indicateur de problèmes plus graves, qu'il faut résoudre avant qu'ils ne deviennent plus graves.

    Types d'algues

    Algue brune

    Présentation : L'algue brune est l'une des algues qui se rencontre le plus souvent en aquarium. Elle se développe surtout sur les vitres de l'aquarium, le sol et les éléments du décor. D'une coloration ocre brun, elle donne à l'eau un aspect sale, lorsqu'elle colonise la vitre frontale, gâchant ainsi la vue de l'aquarium.

    Causes : Les causes de développement de cette algue sont multiples et faciles à remédier. 

    Cette algue se développe surtout dans les aquariums qui disposent d'un éclairage inadapté ( tube trop vieux, temps d'éclairage trop faible ou même puissance du tube insuffisante…). En outre, le fait qu'un aquarium soit faiblement planté et que l'eau ait un fort taux d'azote et de nitrate favorise la croissance de cette algue.

    Solution : La première solution, afin que les remèdes soit efficace à long terme, consiste à remédier aux causes! En effet, si on ne remédie pas DURABLEMENT aux causes qui ont amené les algues à se développer, et les mêmes causes produisant les mêmes effets, une nouvelle poussée d'algue ne tarderait pas à envahir de nouveaux votre bac.

    Une fois que vous avez remédié à la cause, il convient de retirer les algues collées à la vitre à l'aide d'un racloir ( attention à ne pas rayer vos vitres). De plus, pour vous aider dans votre tache et afin d'éviter les petites poussées d'algues, vous pouvez introduire des poissons alguivores tels que les ancistrus, epalzeorhynchus, otocinclus, ou même un groupe de xiphos ou de guppies !

    Enfin sachez que des changements d'eau réguliers et un filtre souvent nettoyé contribue à limiter le développement de cette algue.

    Algues en pinceaux

    Aspect : Cette algue de couleur bleue foncée à noir pousse en touffe sur les feuilles des plantes qu'elle finit par étouffer. Son nom commun est dû au fait que sa forme évoque les poils d'un pinceau. Cette algue est assez difficile à retirer.

    Causes : Leur développement est souvent synonyme d'une mauvaise hygiène de l'aquarium. D'autre part, un faible taux de C0² favorise leur développement.

    Solution : La première solution afin de réduire le développement de cette algue, consiste en un entretien plus rigoureux de l'aquarium. Changer votre eau et nettoyervotre filtre plus souvent !

    Lors des changements d'eau retirez les feuilles des plantes gravement atteintes. On peut essayer d'introduire des poissons alguivores mais en fonction du type d'algue, les résultats seront variables ( celles de couleur noire ne sont pas appréciées par les poissons). 


    Algues vertes


    Aspect : Cette algue se présente sous la forme de filaments verts qui envahissent les éléments du décor (plantes, sol…) et qui peuvent même, si elles atteignent les plantes les priver de lumière conduisant ainsi au dépérissement de celles-ci.

    Cause : Le développement de cette algue est un signe de " bonne santé " de l'aquarium, puisque cette algue ne se développe que dans les eaux dont le taux de nitrate est inférieur à 35 mg/l. Il n'y a donc pas de quoi s'alarmer en cas de développement de cette algue.

    Solution : Les solutions afin de réduire le développement de cette algue sont assez simples, puisqu'il suffit d'introduire plus de plantes à croissance rapide (Hygrophilia, Cabomba, Elodéa) ainsi que de faire baisser l'apport en engrais et par la même occasion l'apport en fer (souvent contenu dans les engrais liquides). L'introduction de poissons alguivores est aussi conseillée .

    Cyanobactéries

    Ces bactéries aiment les eaux calmes et riches en nutriments. Elles prolifèrent donc plutôt dans les aquariums surpeuplés, où la circulation d'eau est trop faible ou l'eau trop rarement changée. Les poissons n'y touchent généralement pas, mais certaines espèces s'en nourrissent, comme l'Ameca Splendens, par exemple. Pour se débarrasser des cyanobactéries, une seule solution : modifier leur environnement afin qu'elles n'y survivent plus. Evitez la lumière directe, assurez-vous que l'eau circule bien dans l'aquarium et réduisez la concentration de nitrates et de phosphates.

    Les nutriments

    Les algues se servent des nitrates et des phosphates de l'aquarium comme engrais. Les cyanobactéries en particulier aiment l'eau trop sale, tandis que les diatomées préfèrent les aquariums dans lesquels la qualité de l'eau n'est pas constante. Pour éviter les problèmes d'algues, il convient donc de faire très attention à la propreté de l'eau.

    L'éclairage

    Le lien entre prolifération d'algues et éclairage est complexe. Dans un aquarium sans plantes, les algues croîtront plus vite et plus facilement lorsque l'aquarium est très éclairé. Toutefois, la plupart des plantes d'aquarium peuvent enrayer la prolifération des algues ; par conséquent, les aquariums très éclairés et contenant de nombreuses plantes aquatiques en bonne santé contiendront moins d'algues que les mêmes aquariums peu éclairés et ne contenant que des plantes à croissance lente.

    Il est très important de garder un œil sur le temps d'éclairage de l'aquarium. Les plantes aquatiques nécessitent 10 à 12 heures d'éclairage par jour. Un éclairage plus long favorisera l'apparition d'algues. 


    Poissons et invertébrés algivores

    Certaines espèces de poissons, d'escargots et de crevettes sont vendues en animaleries pour lutter contre les algues dans les aquariums d'eau douce. La plupart de ces animaux ne se nourrissent que des algues vertes et ne remplace pas un entretient quotidien de l'aquarium. 

    Allélopathie

    Certaines plantes à croissance rapide génèrent des produits chimiques à effet préventif anti-algues. Les aquariums qui en contiennent semblent ne plus contenir que quelques algues vertes, lesquelles peuvent facilement être éliminées avec quelques poissons ou invertébrés.

    Les plantes les plus connues pour leur effet allélopathiques sont la Cabomba, l'Egeria, la Ceratopteris, l'Hygrophila et la Vallisneria. Ces plantes, lorsqu'elles poussent dans de bonnes conditions, croissent très rapidement et devront même parfois être taillées régulièrement. 

    Les algicides


    La principale raison pour laquelle l'utilisation des algicides et des antibiotiques n'est pas recommandée, c'est qu'ils suppriment les algues, mais pas la cause de leur apparition. Si vous ne traitez pas le problème à la racine, les algues reviendront en quelques semaines.

    Pour se débarrasser des algues, on peut aussi enlever le plus gros à la main et vivre avec le reste. Pour nettoyer les vitres, il vous suffit d'une bonne éponge . Attention à ne pas coincer de grains de gravier dans l'éponge, vous pourriez rayer la vitre. 

      
    * Ne pas utiliser un épuisette pour manipuler les pimelodus pictus (poisson chat) car ils possèdent des petite épines qui se coincent dans les mailles!! Il nous fallut plus d'une demi-heure pour l'en dégager sans le blesser! 

    * Dégeler et rincer la nourriture surgelée car elle doit être a température d'eau et débarrasser de tout les germes et bactéries accumulée dans l'eau du glaçon! Le plus simple est avec un tamis sous le robinet!

    *Ne pas paniquer quand des "bestioles" inconnue se retrouvent dans l'aquarium!!! Beaucoup d'insectes, d'acariens, de crustacés, escargots et autres peuvent se retrouver passagers clandestins dans des plantes achetées! Et la majorité sont pas du tout nuisible si l'aquarium est bien équilibré, en bonne santé si je puis dire!

    * Si vous achetez un aquarium complet d'occasion n'ayant pas servis depuis un certain temps ... C'est bien mais attention au nettoyage ! Si il y a du tarte sur les vitres il faut proscrire : détartrant de machine à café, éponge avec face rugueuse, gratoires de tout type, javel (sauf rincage super abondant!). Le meilleur moyen (et le plus simple a rincer) est selon moi le vinaigre.

    *Une pastille (ou un morceau) collée sur la vitre et l'aquarium s'anime ... un vrai spectacle!En plus tout le monde se régale ... les Molly s'acharnent sur les pastille, les autres poissons y vont tour à tour et les alevins se régalent des particule en suspension dans l'eau!

    Source : http://bienvenuedansnotreaquarium.blogspot.fr/p/trucs-et-astuces.html

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :


Free Fairy Butterfly 2 Cursors at www.totallyfreecursors.com